Brève histoire de la ville

L’actuelle île de la Cité est occupée par des tribus celtes, à l’abri de fortifications, lorsque les légions romaines s’installent à Lutèce. Située à un carrefour de voies fluviales et terrestres (une des routes de l’étain, en provenance de Cornouailles), la ville servira également de point d’appui pour combattre les envahisseurs venant de l’est qui menacent l’Empire.

Construite au Ier siècle avant J-C, la ville gallo-romaine s’étendait sur la rive gauche. Les Romains apportent leur savoir-faire : ils construisent forums, temples et arènes, marchés, ponts et rues au quadrillage militaire :  un axe nord-sud, le cardo, (rue Saint-Jacques, qui sera prolongée rive droite par la rue Saint Martin) et un axe ouest-est, le decumanus (rue Cujas). Ils construisent également un aqueduc pour alimenter les termes en eau de source…

reconstitution Lutece

source : inmysteriam

Au VIème siècle, Clovis choisit Paris pour capitale et s’installe au Palais, qui deviendra la résidence des rois mérovingiens. La conversion de Clovis déclenche un vaste mouvement de christianisation, les églises se multiplient. L’assèchement des marécages permet l’urbanisation de la rive droite.

Les envahisseurs venus de l’est chassent les Romains ; Sainte Geneviève résiste à Attila en 451 et gagnera le rang de sainte patronne de la ville. Au IXème siècle, la menace normande apparaît à l’ouest : la ville est pillée, seule la Cité résiste.

Sainte Geneviève

Au XIIème siècle, le commerce s’installe définitivement rive droite, aux Halles, près du port de Grève. Avant son départ en croisade, Philippe Auguste fait construire une nouvelle enceinte de Paris et bâtir le Louvre. La rive gauche se métamorphose pour accueillir maîtres et étudiants dans l’Université.

La paix est de nouveau troublée par la guerre de Cent Ans. Après les crises et fléaux (grande Peste en 1348), une nouvelle enceinte élargit les limites de Paris rive droite… la suivante – dite mur des Fermiers Généraux – ne sera pas militaire, mais fiscale. Au XIXème siècle, de grands travaux sont engagés par Napoléon, des fortifications sont érigées au-delà de la ville de l’époque… et fixeront les nouvelles limites de Paris en 1860 pour les aménagements d’Haussmann.

Aujourd’hui, les présidents successifs y laissent leur empreinte ;  Paris se rénove, le Grand Paris se construit…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *