Les Halles

Au XIIème siècle, Louis VI achète le terrain des Champeaux pour y vendre le blé commercialisé dans la Cité. L’expansion des Halles se poursuit jusqu’à la fin du XIIIème siècle, par centralisation de marchés existant : Hôtel de Ville, Saint Laurent, foire Saint Germain… A la fin du XIIème siècle, l’expulsion des juifs de la Cité amorce le déclin économique de l’île au profit de la rive droite. L’église Saint Eustache est fondée en 1223 (reconstruite en 1532 et 1754). Philippe Auguste règlemente le commerce des denrées essentielles : viande, pain et vin. En 1320, l’ensemble du marché est achevé. A la fin du Moyen-Age, on commerçait tout aux Halles à l’exception du bétail sur pied.

De 1527 à 1536 les quais sont aménagés et pavés. A partir de 1543, François 1er modernise le marché : de nouvelles halles remplacent les anciennes et les maisons qui les bordent offrent des galeries couvertes – les piliers des halles – qui abritent les étals. Au centre, se trouve le carreau, marché du pain, des beurre-œufs-fromage et des fruits et légumes.

les Halles au XVIème siècle
 les Halles au XVIème siècle  – Atlas de Paris de Danielle Chadych et Dominique Leborgne (Parigramme)

Cette configuration subsiste jusqu’au XIXème siècle. Le préfet Rambuteau étudie leur réaménagement en raison des problèmes d’insalubrité et d’encombrement … Dès 1854, Baltard édifie 12 pavillons en fonte et verre. Un siècle plus tard, il est décidé de transférer les Halles à Rungis… les derniers pavillons Baltard seront démolis en 1973.

Halles de Baltard 1863 plan des Halles de Baltard

Grand Palais

Canella – les Halles et la rue de la Tonnellerie en 1828 (Grand Palais)

musée des Beaux Arts le HavreGilbert – le carreau des Halles 1880 (musée des Beaux Arts le Havre)

Lhermitte - Les halles 1895 Petit Palais

Lhermitte – Les Halles en 1895 (Petit Palais)

Un vaste centre commercial et culturel s’implante sur le site, en 1979. Un nouvel aménagement du site est finalisé en 2018.

compléter avec : les Innocents ; la Bourse de commerce

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *