Montmartre

La Butte Montmartre a été gâtée par dame Nature : culminant à 100 m. au-dessus du niveau de la Seine, son sous-sol renferme du gypse et nombre de sources bienfaisantes. Lieu d’élection pour les moulins et la vigne, le site se peuple très vite.
A Montmartre, tout va par trois : trois églises, trois cimetières, trois réservoirs, même les trois frères ont leur rue…

       carrière de gypse qui, par cuisson, fournit le plâtre  carriere gypse Montmartre

Située sur la route romaine reliant le nord au midi, Montmartre connut le martyr de Denis qui, avec Geneviève, deviendront les deux saints tutélaires de la ville. Après la Commune, on érige la basilique du Sacré-Coeur.

St Denis Sacré Coeur 52
Montmartre, terre de religion : Saint Denis et le Sacré-Coeur

Par ailleurs, cette forteresse naturelle fut l’objet de sièges et de batailles qui émaillèrent l’histoire de Paris : normands, cosaques et anglais, mais aussi des luttes fratricides (Henri IV et la Commune).

Commune Montmartre 2 canons sur la Butte durant la Commune

Le bas de Montmartre voit fleurir nombre de cabarets, hors du mur des Fermiers Généraux, avant l’annexion de 1860 qui éclate entre 18ème 17ème et 9ème arrondissements un territoire occupé pendant sept siècles par les Dames de Montmartre (qui ont donné leurs nom à la station de métro Abbesses). Puis la butte est colonisée par les artistes et devient un lieu emblématique de la Belle Epoque.

Bateau lavoir Renoir Bal du moulin de la Galette 1876 (Orsay) Aristide Bruant par Toulouse Lautrec Poulbot (musée Montmartre)

Mur Je t'aime 7c
 
de haut en bas et de gauche à droite : le Bateau-lavoir – aujourd’hui détruit – abritait nombre d’artistes (Picasso, Modigliani, Van Dongen, Mac Orlan, Max Jacob…) et le bal du moulin de la Galette, de Renoir (1876 – musée d’Orsay) qui résida allée des Brouillards ; Aristide Bruant, chantre à l’origine de plusieurs cabarets montmartrois, par Toulouse Lautrec ; Poulbot (musée de Montmartre), figure légendaire du titi parisien par le peintre éponyme et enfin, le mur des Je t’aime, square Jehan Rictus, de Frédéric Baron et Claire Kito (en plus de 250 langues)

Figure de Montmartre, Poulbot personnifie cette terre de luttes, de culture et de plaisirs. Depuis les pentes de son village, il plante toujours un regard narquois sur Paris…