Hôtel de ville

L’hôtel de ville a connu bien des péripéties, liées au développement de la ville et aux bourrasques de l’histoire.

Voici les sièges successifs du pouvoir municipal (parfois mal) connus depuis la fin du XIIème siècle :

  • la maison de la marchandise, située sur la rive droite du fleuve, entre le Châtelet et la Seine, qui porte aussi le nom de Tête noire (sculpture en pignon) ou Parloir aux Bourgeois.
  • la maison commune est transférée rive gauche (plaque commémorative rue Soufflot, mais aussi évoquée rue Saint Jacques).
  • en 1357, Etienne Marcel achète la maison aux piliers à l’emplacement de l’hôtel de ville actuel et y installe la prévôté des marchands.
  • en 1533, François 1er fait construire un hôtel de ville Renaissance ; les travaux, interrompus par les guerres de religion, ne seront achevés qu’en 1628.
  • de 1835 à 1846, l’ancienne façade est élargie par deux ailes. Le bâtiment brûle en 1871 ; reconstruit à l’identique, il sera inauguré en… 1882.

premier hôtel de ville de Paris Hotel de ville en 1615

 à gauche, la maison aux piliers, ou du Dauphin, premier hôtel de ville (© Norbert Pousseur) et   à droite, l’hôtel de ville en 1615

L’essor du commerce va faire émerger une bourgeoisie, représentée par la plus puissante des corporations d’alors : la hanse des marchands de l’eau. Cette bourgeoisie devient un partenaire incontournable du pouvoir, en recherche permanente de fonds. A la fin du XIIème siècle, Philippe Auguste intègre cette nouvelle classe (le futur tiers-état) à la gestion de la ville (le prévôt des marchand administre la ville mais police et justice sont sous l’autorité du roi). Le pouvoir du prévôt des marchands est tel qu’il s’opposera au souverain durant la régence du dauphin, le futur Charles V. Étienne Marcel, en sort vaincu ; le roi en profite pour limiter les prérogatives prévôtales, en supprimant la charge de 1382 à 1388. La fonction sera désormais étroitement contrôlée par le pouvoir.

Mélingue : Etienne Marcel Charles V 1358 Orsay)

Etienne Marcel défie le dauphin, futur Charles V, en pleine guerre de Cent Ans. Devant ses deux maréchaux assassinés, il est coiffé d’un chapeau rouge, symbole de Paris     (Mélingue, musée d’Orsay) – ci-dessous, Etienne Marcel, statue équestre à l’Hôtel de Ville (Idrac)

Etienne Marcel

Le tout premier maire de Paris – Bailly (un académicien qui avait présidé l’assemblée lors du serment du Jeu de Paume) – élu le 15 juillet 1789, sera guillotiné en 1793. Entre 1794 et 1975, Paris n’a plus eu de maire sauf en 1848 et en 1870-71. La ville est administrée par l’État qui nomme un préfet. Il faudra attendre 1977 pour que la fonction élective s’installe durablement à Paris.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *